Réseau DOF
»   a7Erreurs   

Patrons: les 7 erreurs à éviter

La PressePublié le 08 mars 2012
Annie Bourque, collaboration spéciale
La Presse

http://affaires.lapresse.ca/cv/201203/08/01-4503716-patrons-les-7-erreurs-a-eviter.php

Manon Daigneault Ghislaine LabelleAux prises avec un horaire surchargé, misant sur la performance et le rendement, le patron oublie de prendre soin de ses employés. Dans le jargon des spécialistes des ressources humaines, «l'expertise relationnelle» est un incontournable pour un bon gestionnaire. Quelles erreurs doit-il éviter de commettre dans le quotidien? La psychologue organisationnelle et spécialiste en conflits, Ghislaine Labelle du Groupe conseil SCO et Manon Daigneault, conférencière et coach au Réseau DOF ont aidé à préparer cette liste.

1. L'autruche indifférente

Le patron estime que cela ne fait pas partie de ses responsabilités de gérer un conflit entre les membres de son équipe. Il feint même l'indifférence. Il croit que les gens sont assez matures pour gérer eux-mêmes leurs difficultés. Le pire? Il pense que le temps va arranger les choses. «Plus on tarde à trouver des solutions, plus la situation se détériore et cela a un effet néfaste sur le climat de travail», constate Ghislaine Labelle, psychologue organisationnelle.

» Conseil

Il intervient rapidement et demande aux protagonistes de trouver une solution. Sinon, il tranche en faveur de l'une ou l'autre des parties. Autrement dit, il fait preuve de leadership.

2. Le patron confiné dans son bureau

Beaucoup de gestionnaires n'aiment pas s'adresser à leur équipe. Ils sont plus à l'aise dans l'échange interpersonnel. Les employés lui rapportent certains problèmes. «Il n'y a pas de vision d'équipe. C'est chacun pour soi. Personne n'est porté à l'entraide», déplore Ghislaine Labelle. «Si le patron rencontre uniquement les gens un par un ou communique par courriel, il ne se crée pas de synergie entre les membres», observe Manon Daigneault.

» Conseil

Chaque semaine, il planifie une courte réunion de 15 minutes avec eux. «C'est une bonne façon de faire connaître les objectifs et de déterminer comment les atteindre ensemble», ajoute Mme Labelle.

3. Il a des «chouchous»

Le patron a des «chouchous» dans son équipe. Cela peut être des employés performants et volontaires avec qui il se lie plus facilement. Le problème? Il se met à dos les autres qui perdent ainsi leur motivation. L'amitié est fortement déconseillée. «Une gestionnaire, nouvellement promue à son poste, a continué de manger en tête-à-tête avec son amie qui travaille au sein de l'équipe. Malheureusement, elle a perdu la confiance de son personnel», raconte la psychologue organisationnelle Ghislaine Labelle.

» Conseil

Il faut garder une certaine distance avec les subalternes. Sans exception.

4. Tolérer l'inacceptable

Le patron tolère pendant trop longtemps des comportements inacceptables. «Lors d'une réunion, par exemple, un collègue accuse, juge ou en méprise un autre. Cela demande une intervention immédiate en raison de l'impact sur le climat du travail», estime le coach Manon Daigneault. De plus, la tendance à l'ère des médias sociaux, c'est d'émettre sur Facebook ou Twitter des commentaires désobligeants à l'égard de confrères ou de l'entreprise. «Ils expriment leurs frustrations de façon anonyme», dit Mme Labelle.

» Conseils

Les chefs d'entreprise doivent faire preuve d'intolérance à l'égard de comportements nuisibles. «Il faut parler de nos valeurs et clarifier les attentes quant aux comportements acceptables ou inacceptables», note Manon Daigneault.

5. Peu ou pas de feedback

Il est peu réceptif à donner du feedback ou de la rétroaction. Il le fait surtout pour des commentaires négatifs.

» Conseil

«Je suggère souvent aux patrons de s'entraîner à donner du feedback positif au quotidien. Il peut remercier et dire par exemple: j'ai confiance en tes idées, tes opinions, ton expertise», affirme Manon Daigneault.

6. Manque de leadership

Sa porte est toujours ouverte. Il écoute tacitement les employés sans prendre position. Il n'ose pas intervenir devant les difficultés de quelqu'un qui vit une situation difficile dans sa vie personnelle.

» Conseils

«Face à une plainte d'un employé contre un autre, il faut lui poser la question: en as-tu parlé à cette personne? Si tu ne règles pas la situation, je devrai agir», affirme Ghislaine Labelle.

7. Pas solidaire avec l'équipe

L'employeur impose un changement et il mise uniquement sur le temps afin que les choses se placent. Il est surpris devant le peu de collaboration de ses troupes.

» Conseils

Faire preuve d'écoute et reconnaître la légitimité de la résistance. Le gestionnaire prend le temps d'expliquer l'impact des modifications d'une procédure.

«En un mot, le patron doit faire équipe avec ses employés. Quand on répond à leurs attentes, cela produit des miracles. J'ai entendu quelqu' un dire de son ancien boss: j'aurais donné mon 150 % pour lui alors qu'avec le nouveau, je ne fais que mon travail. C'est une question de crédibilité et de pouvoir d'influence», résume Manon Daigneault du Réseau DOF.

CMS - © 2013 réalisation Lamicro inc.
Réseau DOF © 2012 Tous droits réservés