Réseau DOF
»   La Presse: Appel à tous   

Marc-André Lanciault
Marc-André Lanciault
PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

> Accueil > Affaires > CV >
Publié le 09 septembre 2014 à 10h53

Marc-André Lanciault, un patron pas comme les autres
Emilie Laperrière, La Presse

«On reconnaît les bonnes actions des collègues. C'est gratifiant, ça resserre les liens et ça permet de mieux se connaître», dit Marc-André Lanciault, président-directeur général de Karelab.

Créatifs, motivants, passionnés: certains patrons ont l'étoffe des grands. La Presse a lancé un appel à tous pour découvrir des dirigeants allumés et appréciés. Voici le dernier de la série.

Le président-directeur général de Karelab, Marc-André Lanciault, en connaît un rayon sur le sentiment d'appartenance au travail. Après avoir conçu des sites Web, son entreprise se concentre depuis 2012 uniquement sur les programmes de reconnaissance et d'engagement des employés.

«Je suis le gardien de notre culture d'entreprise, estime-t-il. Le care [prendre soin des autres], célébrer les gens, bâtir des relations solides et créer du plaisir et de l'insolite sont nos valeurs. Ceux qu'on embauche sont à notre image.» Vingt-deux passionnés font tourner rondement l'entreprise.

Des recettes éprouvées

Le PDG a mis sur pied de nombreuses mesures. Dès que sonnent les 9 h, tous les employés assistent à une réunion debout. À tour de rôle, ils énoncent leur priorité de la journée et une reconnaissance.

«On reconnaît les bonnes actions des collègues. C'est gratifiant, ça resserre les liens et ça permet de mieux se connaître», explique Marc-André Lanciault. Même ceux qui font du télétravail participent par l'entremise de Skype.

Les employés peuvent également valoriser le bon coup d'un autre en le nommant «superhéros». «Les nominations sont publiées sur l'intranet. Tout le monde les voit et peut les commenter. Celui qui en a reçu le plus à la fin du mois reçoit un certificat.»

Le patron croit aussi qu'il est important d'offrir aux gens des projets qui leur conviennent pour qu'ils deviennent meilleurs. «Chacun a une force, et mon rôle est de la découvrir», dit-il.

Pour resserrer les liens et élargir les connaissances, le dîner du mardi se transforme en lunch and learn. Toute l'équipe mange ensemble en écoutant un vidéo TED ou en discutant de leadership et d'innovation. Les nouvelles idées sont d'ailleurs les bienvenues. «J'avertis par contre les employés qu'ils doivent être prêts à concrétiser ce qu'ils me proposent, puisque j'accepte 95% des idées», souligne M. Lanciault.

Ce dernier se réjouit de constater qu'au moins une personne vient le voir le lundi en disant: «Je pensais à un truc en fin de semaine...». «C'est génial! Cela montre que les employés pensent avec plaisir à leur travail, même en congé. Cette preuve d'engagement, c'est du bonheur pour moi. C'est ma paye.»

Paroles d'employée

«Marc-André est un patron insolite, positif, disponible et ultra-présent. Il a su instaurer une culture d'entreprise sans restriction avec une fondation solide de reconnaissance. Il a toujours de belles paroles, des félicitations, du réconfort.

«À vrai dire, Marc-André n'est pas perçu comme un patron, c'est un collègue inspirant, un ami. Si je dis cela, c'est parce que tout le monde chez Karelab est placé au même niveau, il n'y a pas de distinction. On travaille tous ensemble, on va dans la même direction et on perçoit cette entreprise comme la nôtre. D'ailleurs, ici, on parle toujours au "nous", même Marc-André!»

- Patricia Marando, spécialiste, expérience client

L'avis d'une experte

«Aucun doute: Marc-André sait "cultiver" l'énergie positive au travail! Seulement à travers ce portrait, on peut repérer des initiatives permettant d'éveiller 8 des 10 émotions positives que nous avons intérêt à propager pour stimuler le bien-être et la créativité. Je découvre la valeur organisationnelle insolite! Si elle se traduit en comportements tangibles, elle appelle aux actions provoquant l'émerveillement, la joie ou l'amusement.

«La reconnaissance distribuée lors des réunions matinales ritualise la gratitude. La nomination de superhéros suscite sans doute la fierté, autant du donneur que du receveur. L'attention portée à découvrir et à utiliser les forces de chacun, jumelée à un juste défi, contribue à l'intérêt à la base de l'état de FLOW (processus d'engagement favorisant la concentration, la joie, la créativité et l'épanouissement). Le fait que 95% des idées soient acceptées cultive l'espoir que les choses peuvent changer.

«Enfin, à la lumière du témoignage de Patricia, il semble bien que Marc-André soit une source d'inspiration.»

- Manon Cléroux, consultante, coach et formatrice, Réseau DOF

CMS - © 2013 réalisation Lamicro inc.
Réseau DOF © 2012 Tous droits réservés